Des révélations de Germaine épiciére dans les années 50 sur le jeune Mélenchon ..

mardi 26 septembre 38516 Partages

Des révélations de Germaine épiciére dans les années 50 sur le jeune Mélenchon ..

Après une enquête longue et fatigante et minutieuse , diligentée avec pugnacité par , les enquêteurs du magazine Capital-chacal , ils ont retrouvé une victime de Jean-Luc Mélenchon , nous l'appellerons Germaine X ( elle veut pas dévoiler son nom ) épicière à la retraite de son état , âgée de 92 ans . Germaine a bien connu , (je la cite ) ce " petit galopin de Jean-Luc " elle dévoile qu'en 1959 , celui-ci , alors âgé de 8 ans lui aurait dérobé un roudoudou et une poignée de boules de gommes , celui-ci surpris dans son larcin aurait mis toutes les boules de gommes d'un coup au fond de ses poches ! mais mais ! le roudoudou non ! y avait pu de place ! ..Il y a quelques jours Germaine nous a appelé sur son smartphone ( ben ouais quoi ! ) pour dire que :
Germaine dit qu'en fait , elle est plus sure que c'était lui ..Vous savez tous ces gamins se ressemblaient ! et en plus je suis myope ! ..
Les enquêteurs de Capital-chacal serviteurs de la vérité vraie ( si j'ment ) continuent leur enquête , mais soupçonne Mélenchon d'avoir acheté le silence de Germaine , en effet , on a entendu la vielle dame se venter ( à ses copines de belote ) d'avoir obtenu un poste de garde du corps auprès de JLM pour ses qualités de judoka ! on a de gros soupçon d'emploi fictif , puisque en effet Germaine ne fait pas de judo , mais du Karaté ! Les enquêteurs de Capital-chacal ont déclarés :Nous avons à cœur de poursuivre nos investigations dans cette grave affaire d'emploi fictif de Germaine par JLM , parce que les français doivent savoir ! avant de voter ! NB , Germaine aurait aussi fait un doigt d'honneur lors de la dernière entrevue avec les enquêteurs de Capital-chacal et aurait dit : Je vote Mélenchon dés le premier tour tout en faisant cette fois un bras d'honneur et une clé de bras à l'un des enquêteurs ! encore sous le choc , il a été transporté au bistrot " chez Jojo et Paulette " où il a reçu les premiers soins par le patron Jojo en personne , une bonne rasade de gros rouge mais cela ne suffisant pas il a rajouter un grand verre de Rhum ! Jojo le patron du bistrot " Chez Jojo et Paulette " a quand même préféré le garder en observation jusque vers 2 h du matin ! il devait allé mieux en sortant puisque celui-ci ( l'enquêteur agressé par Germaine ) serait sortie de l’établissement en chantant l'international !