Les chinois ayant terminé un hôpital en 10 jours seront embauchés pour finir l'échangeur Turcot

dimanche 23 février 79402 Partages

Les chinois ayant terminé un hôpital en 10 jours seront embauchés pour finir l'échangeur Turcot

Montréal, Québec

Le ministère des Transports du Québec et le promoteur qui s'occupe de la construction de l'échangeur Turcot auraient contacté les autorités chinoises afin de s'informer sur l'éventuelle disponibilité des forces militaires du pays asiatique, et ce, afin de compléter le projet routier qui s'éternise depuis maintenant plus de 17 ans.

La construction du nouvel hôpital de Wuhan a attisé la curiosité des instances québécoises. Ainsi, le ministre des Transports François Bonnardel aurait pris les moyens nécessaires afin de mettre un terme aux problèmes de déplacements des Montréalais.

Selon des sources bien au fait du dossier, à la suite d'un conseil des ministres extraordinaires, le premier ministre François Legault serait sur le point d'annoncer l'arrivée imminente des militaires chinois afin de compléter ce projet d’infrastructure qui a débuté en 2001. Les coûts du contrat seraient d'environ 30 millions de dollars. L'annonce officielle devrait avoir lieu dans les couloirs de l'Assemblée nationale la semaine prochaine.

Article écrit par Richard Bombardier
Agence de nouvelles nationales