Une main révolutionnaire

mercredi 20 octobre 2059 49795 Partages

Une main révolutionnaire

Nous avons plein de récepteurs sensoriels dans notre corps, mais les récepteurs sensoriels de la peau sont encore plus présents dans les mains et les lèvres. Ils sont situées dans le derme qui est la deuxième couche de peau. Ils peuvent détecter la pression, la température et la douleur. Les récepteurs sensoriels transforment le stimulus en influx nerveux par le nerf sensitif, la moelle épinière et le tronc cérébral jusqu’au cerveau. Le stimulus est quand ton doigt touche un objet, les récepteurs sensoriels reçoivent un stimulus et le transforme en influx nerveux et ils envoient l'influx nerveux au cerveau. C’est quand l’influx nerveux se rend au cerveau qu’on prend conscience de la sensation du toucher. Un scientifique en Chine a créé une prothèse de main pour des personnes qui en n’ont plus. La prothèse est composée de récepteurs sensoriels de la peau qui se relient au cerveau. Elle peut également créer de nouvelles cellules dans la couche basale. La couche basale est la couche de base dans l’épiderme et elle produit également de la mélanocytes. Alors avec la prothèse, tu peux ressentir ta main quand elle touche un objet et tu peux la contrôler avec ton cerveau. C’est comme si tu avais une toute nouvelle main, mais elle est mécanique. Cela va révolutionner l’industrie des prothèses. La toute première personne à avoir utilisé le prototype de la main révolutionnaire est Juan Li Jing et cette prothèse a changé sa vie, car il a retrouvé la sensation d’avoir une main.

loading Biewty
loading Biewty 3