Le vaccin en cause dans le conflit entre la BASM et le RPSM ?

samedi 16 octobre 2059 73852 Partages

Le vaccin en cause dans le conflit entre la BASM et le RPSM ?

Suite à de nombreux témoignages de femmes après la vaccination, l'INSERM émet une suspicion entre la vaccination à ARNm et les seins mous. En effet, le vaccin modifierait l'ADN pour faire ramollir les seins.
Cette nouvelle annonce est accueillie avec enthousiasme du côté du Rassemblement Pour les Seins Mous qui y voit "une explication juste et rationnelle du ramollissement des seins des femmes".
De son côté, la Brigade Anti-Seins Mous par son président et porte parole Quentin M. dénonce " Une volonté de faire passer les seins mous comme quelque chose de normal dans la société ". De son côté le vice président Clément H. d'ajouter " Si nous acceptons ce genre de physique c'est le début de la décadence pour la France ! ". Le BASM réaffirme son engagement pour des seins fermes et rappelle que ses inscriptions sont toujours ouvertes pour militer.

loading Biewty
loading Biewty 3